Adopter un bull-terrier : raisons, notes et astuces

Prendre un bull-terrier comme animal de compagnie nécessite un peu plus d’effort. Le bull-terrier est une race de chien appart et certaines personnes en ont même peur. Pourtant, il est tout à fait possible d’en posséder un et de le traiter comme il le faut, pour éviter qu’il ne devienne nuisible.

Une adoption sans regret

Intégrer un bull-terrier dans sa vie est très satisfaisant, car ce chien fait à la fois office de protecteur et de compagnon. Il peut aussi bien prendre place au sein d’une famille ou devenir le meilleur ami d’une personne vivant seule.

Un animal loyal et très attaché

Le bull-terrier a été reconnu durant des années comme un chien d’une grande férocité au combat. Même si ce caractère est présent dans ces gènes, le bull-terrier est également un animal de compagnie très affectueux. Cette race de chien reste très fidèle à ses maîtres, et peut même rechercher de l’affection chez les étrangers qui sont de passage dans le domicile. Il faut également savoir que c’est un animal qui déteste la solitude, et ce n’est que dans les cas où il s’ennuie grandement qu’il change de caractère et détruit des choses. Si vous comptez en adopter un, il vous faut une certaine disponibilité pour partager des moments affectifs avec lui.

Un grand protecteur pour ses maîtres et leur bien

Le bull-terrier est peut-être un chien qui est sans cesse à la recherche d’une affection, pourtant, en cas d’infraction ou d’attaque contre leurs maîtres ou leur bien, il change totalement d’attitude. Les caractéristiques physiques des bull-terriers sont très impressionnantes. Ce sont des chiens très musclés et très agiles au combat. En tant qu’animal fidèle et loyal, il protège, même au péril de leur vie, leurs maîtres. Les aptitudes de chasseurs qu’il a reçus de ces ancêtres le poussent naturellement à rechercher les agresseurs. C’est un animal têtu qui dans la plupart des cas ne laisse jamais tomber.

Ce qu’il faut mettre en place avant l’arrivée du bull-terrier

Lorsqu’on décide de se prendre un bull-terrier, il faut que le maître se prépare à la fois physiquement et mentalement. Des conditions doivent également être remplies pour que le chien se sente à l’aise et apprécie sa nouvelle demeure.

Les prédispositions de la maison

Les bull-terriers sont des animaux très frileux qui n’aiment pas le froid. Il faut au préalable lui installer un panier de couchage, confortable et chaud. Comme on achète un bull-terrier âgé au maximum de 6 mois, le panier participera à son dressage et lui apportera une habitude de vie. Notez également que le bull-terrier supporte mal la vie en appartement. Si vous vivez dans un appartement, il faudra le sortir souvent pour qu’il puisse se délasser au grand air. Le bull-terrier est très joueur, il faudra donc avoir du temps à lui consacrer pour jouer à la balle par exemple, car c’est également un chien très sportif et énergique.

Les habitudes des maîtres

Le dressage des bull-terriers prend énormément de temps. Les maîtres doivent donc être très patients avec leur chien. Bien que le bull-terrier soit un animal très vigoureux, il peut être sujet à plusieurs maladies. La surdité en fait partie, notamment chez le bull-terrier à pelage blanc. Il faudra faire des suivis et dépister ce type de maladie qui est héréditaire. Les vaccins et vermifuges ne doivent également pas être en retard, tout comme leur rappel. À part cela, les maîtres devront également prendre soin de brosser hebdomadairement le bull-terrier pour lui éviter les maladies de la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *